La promesse du candidat ou comment mettre un maximum de chance de votre côté pour convaincre l’employeur

Quel est l’objectif de la promesse ?

Faire prononcer la phrase suivante par l’employeur :

« You’re the one that I want ».

Généralement, lorsqu’un candidat postule, il lui est demandé d’envoyer son CV et sa lettre de motivation, c’est bien connu.

Mais arrêtons-nous un instant sur ces éléments et réfléchissons.

Par définition, quand on tente de trouver un emploi, on est forcément « motivé » ! Dès lors le courrier adressé à l’employeur universellement appelé « lettre de motivation » semble idiot, vous ne trouvez pas ?

Allons plus loin et mettons-nous dans la peau d’un employeur.

Deux cas de figure :

1er cas:
Je reçois un e-mail contenant un CV et une lettre de motivation.
J’observe le CV, quelques secondes, … Si celui-ci m’intéresse, je vais ouvrir et observer la lettre de motivation.

Voici généralement ce qui s’y trouve :
J’ai découvert votre offre d’emploi/J’ai décidé de vous offrir spontanément mes services/C’est via une connaissance que j’ai pris connaissance de votre offre d’emploi, …
Je m’appelle ….
J’ai comme expérience…
Votre société m’intéresse … car ….
Je suis disponible et motivé (??!!)…
En attendant de vos nouvelles…

Vous noterez que j’ai bien précisé « généralement ».
Certes, quelques personnes ajoutent, fort heureusement, quelques lignes.

2ème cas:
Je reçois un CV et une PROPOSITION.
En pièce jointe je constate deux objets : CV et Proposition, c’est d’entrée, plus interpellant.
En ouvrant la « proposition », je constate les éléments suivants :
J’ai décidé de vous offrir spontanément mes services, car …,
Je m’appelle et j’ai comme expérience …
Ayant étudié votre société en commençant par analyser votre site-web, vos produits/services, vos résultats de bilan des années précédentes (facilement consultables ici: Banque des Bilans) votre philosophie,
Je peux affirmer que je vous apporterai dans un délai raisonnable de … 1/3/6/12 mois ? les plus-values suivantes :
Augmentation de votre chiffre d’affaire en procédant comme suit:
– Dynamisation de tel ou tel service/activité en effectuant les tâches suivantes
– Réorganisation de certaines procédures de travail par la méthode … ce qui assurera…
– …

Donc, vous êtes l’employeur, quelle démarche préférez-vous ?

Quelle candidature attire-t-elle le plus votre attention ? Qui allez-vous contacter pour une éventuelle interview ? Je pense qu’à ce stade, vous connaissez la réponse !

Vous avez obtenu votre entretien d’embauche ? Parfait … MAIS !

Préférez-vous vous y rendre dans le cadre d’un entretien d’embauche ? Vous, face à un employeur qui vous est « supérieur » car il possède le contrat et que vous devez le convaincre de vous le faire signer ?

Préférez-vous considérer cet entretien comme un entretien professionnel entre 2 professionnels : lui, professionnel du recrutement et vous professionnel de votre branche ?

Il faut instaurer d’entrée de jeu (d’entretien), une relation d’égal à égal avec l’employeur. Il faut avoir, ce que l’on appelle en analyse transactionnelle une relation d’adulte à adulte.

Quelques informations :
L’adulte : Sentiments organisés, intelligents, rationnels et objectifs accompagnés de comportements de cueillette de données et de résolution de problèmes.
Description sommaire:
Centre de la pensée : Rationnelle, jugement logique.
Modes d’expression : « Où? Quand? Comment? » « Ceci est logique, approprié… » « Il fait froid dehors… »
Pensée : Rationnelle, recueille les informations, les analyse, tire les conclusions.
Attitude : Neutre, calme, froide sans émotion.

En optimisant votre relation à l’employeur, vous avez d’avantage de chance de le convaincre que Vous êtes la bonne personne !

En résumé :

Lettre de motivation + Proposition
Entretien d’embauche Réunion professionnelle Adulte-Adulte
Vous possédez une plus-value unique. Définissez-là clairement. Faites une proposition qui ne se refuse pas en ayant étudié la société dans laquelle vous postulez.
Restez adulte !

bool(false)